Avion

16 mai : Journée Internationale de la Lumière

Mise en oeuvre d'émetteurs infrarouges et de lumière ultraviolette pour votre vol vacances

Vous partez prochainement en vacances en avion ? Saviez-vous que des émetteurs de lumière spéciale sont mis en oeuvre dans le domaine aéronautique :

  • Le rayonnement infrarouge et les lampes flash sont utilisés dans la fabrication de pièces d'avion de qualité supérieure.
  • La lumière ultraviolette maintient l'eau potable pure.
  • Les lampes d'analyse sont utilisées dans les contrôles de sécurité et pour préserver la qualité de l'air.
  • Des émetteurs spéciaux sont même utilisés sur votre tee-shirt de vacances ou pour préparer les snacks servis dans l'avion.

Lisez plus d'informations sur les applications extraordinaires de la puissance de la lumière.

GKN avion

Un système de chauffage par infrarouge contribue à garantir la qualité élevée de pièces en matériaux composites pour avions, fabriquées dans la nouvelle installation de GKN Aerospace chez Western Approach près de Bristol. Le système infrarouge a été conçu, selon les besoins des clients, pour le chauffage de pièces composites en couches, mises ultérieurement en oeuvre comme structures porteuses dans les ailes d'avion à l'arrière de l'Airbus 350 XWB. Le chauffage par infrarouge contribue, pendant le processus de fabrication, à éviter des défauts de structure dans les couches composites de pièces d'avion de qualité supérieure. Le nouveau système infrarouge a été développé en étroite collaboration avec des ingénieurs de GKN Aerospace après les premiers essais réalisés au centre d'applications de Heraeus à Neston.

La fabrication de la structure porteuse des ailes arrière pour l'Airbus 350 XWB en matériau composite constitue une opération importante dans la nouvelle installation « Western Approach ». A cet effet, un ruban composite carbone pre-preg est superposé, sur toute la surface et en plusieurs couches, sur un moule spécifique pour la pièce de la structure porteuse respective, puis durci dans un autoclave. Dans le cas de tels procédés complexes pour lesquels le composite doit être appliqué en couches dans une structure définie avec précision, des défauts dans la structure composite peuvent apparaître à la surface. Des creux ou un excédent de résine entre les couches composites entraînent des décalages et, par conséquent, des défauts de structure et un affaiblissement de la structure composite. Un procédé classique pour éviter ces décalages est la compression en couches de la structure composite. Ainsi, on fixe toujours la surface des couches composites sous vide et en utilisant une chaleur modérée. Pour ce faire, les moules avec les couches composites sont toujours introduits dans des enveloppes sous vide entre les structures des différentes couches, l'air ou les gaz entre les stratifiés pre-preg sont extraits ; ainsi, l'adhérence est renforcée sous l'action de la chaleur et la structure des couches composites est fixée.

Les ingénieurs de GKN ont demandé à Heraeus de réaliser les premiers essais au moyen d'émetteurs infrarouges. Ensuite, des essais ont été réalisés chez Western Approach au moyen d'un système infrarouge portatif. Ils ont été couronnés d'un tel succès qu'après un prototype, un système prêt pour la production a été enfin livré, avec des zones réglables individuellement, contrôlant précisément et uniformément le chauffage de la surface sur ces pièces extrêmement grandes.

Vous trouverez plus d'informations sur les processus de composites Heraeus avec le chauffage par infrarouge sur notre site Internet.

Pour en savoir plus sur la technologie humm3, consultez .

Lampes PID aéroport

La pollution de l'air par l'ozone, le dioxyde d'azote, les composés organiques volatiles (COV) et les particules fines provenant principalement des émissions de véhicules, porte préjudice à l'environnement et à la santé humaine. Elle peut même avoir pour conséquence une diminution de l'espérance de vie. Il est important d'assurer un contrôle en temps réel de la qualité de l'air pour mieux comprendre les facteurs de la pollution de l'air.

Dans le cadre d'un projet de recherche mené avec l'université de Cambridge au Royaume-Uni, un réseau de capteurs comprenant 50 stations a été installé à l'aéroport de London Heathrow pour mesurer la pollution de l'air causée par le trafic routier et aérien dans le secteur de l'aéroport. Pour cela, de petits instruments à batterie contenant une série de capteurs permettant de mesurer divers gaz, composés organiques volatiles et particules fines, ont été fixés sur des lampadaires. Pour les détecteurs de photoionisation des capteurs, les lampes PID spéciales de Heraeus Noblelight sont utilisées.

L'analyse de l'air et la protection contre les immissions sont ainsi réalisées avec des lampes PID.

La mesure des composés organiques volatiles avec des détecteurs de photoionisation mobiles est un moyen économique de contrôler la pollution et la qualité de l'air dans les villes. La technologie PID permet une détection rapide avec une sensibilité à l'échelle du ppb. Les lampes PID Heraeus offrent une longue durée de vie et une grande pureté spectrale, permettant de réaliser des analyses avantageuses et reproductibles. Photoionisation signifie absorption de photons énergétiques par une molécule, celle-ci étant ionisée. Le courant généré par la photoionisation dans le détecteur est proportionnel à la concentration de la molécule et offre, par conséquent, une méthode simple pour la détermination quantitative d'un grand nombre de composés. La méthode est non-destructive, ce qui fait qu'elle peut être appliquée en lien avec d'autres détecteurs placés en aval pour élargir le spectre des analyses. Les photons ionisent seulement les molécules dont l'énergie d'ionisation est plus faible que l'énergie des photons.

Heraeus fabrique une large gamme de lampes PID , répondant aux besoins standard et spécifiques, en version HF ainsi que DC. Pour les détecteurs portatifs, les versions HF sont le meilleur choix étant donné qu'elles sont plus petites et qu'elles nécessitent moins d'énergie tandis que les appareils DC sont à privilégier pour les instruments de laboratoire.

Désinfection de l'air UV

Les micro-organismes présents dans l'air, comme les virus, les bactéries, les levures et les champignons, apparaissent en particulier dans les zones très fréquentées, comme les aéroports, les cabinets médicaux, les hôpitaux et dans l'industrie. Ils menacent la santé des personnes, souillent les matières premières ou pourrissent les denrées alimentaires.

Le rayonnement ultraviolet réduit efficacement le nombre de germes et améliore les conditions d'hygiène et de stockage. Pour réduire durablement le niveau de germes, l'air chargé en germes peut être déjà désinfecté dans les conduits d'alimentation. En particulier le rayonnement ultraviolet de courte longueur d‘onde a une forte action bactéricide. Il est absorbé par l‘ADN des micro-organismes et détruit leur structure. De cette manière, les cellules vivantes sont inactivées.

Lisez plus d'informations à ce sujet sur notre site Internet !

Sécurité aéroport

En raison de la menace d'attaques terroristes, la demande des contrôles de substances dangereuses est en augmentation constante. Les produits chimiques standard dans l'industrie peuvent représenter un danger important dans les aéroports, les frontières ou les infrastructures. Un certain nombre de substances (COV, composés gazeux organiques volatils) peut être décelé par l'utilisation d'émetteurs à détecteur de photoionisation extrêmement sensibles (PID).

La photoionisation est l'expression de l'absorption de photons fortement chargés électroniquement d'une molécule, générée par l'ionisation de cette molécule. Le courant qui est généré par l'ionisation, est proportionnel à la concentration de la molécule. Ainsi, le PID est une méthode simple, utilisée pour l'analyse quantitative de multiples composés. Les détecteurs de traces d'explosifs (appareils ETD) utilisent aujourd'hui des lampes PID qui sont généralement mises en oeuvre dans la chromatographie gazeuse générale pour la détermination de traces et pour l'ionisation d'échantillons dans la spectrométrie de masse. La nécessité de déterminer les composés gazeux organiques volatiles accélère la demande en émetteurs PID de Heraeus.

Nos clients bénéficient du savoir-faire et de l'expérience des développeurs. Nous travaillons en étroite collaboration avec des équipementiers en vue de développer et de fabriquer les produits conformément aux attentes des clients. Ainsi, les sources de lumière spéciale de Heraeus répondent à des exigences particulières en termes de dimensions et de puissance. Heraeus Noblelight est le premier fabricant de sources de lumière spéciale PID qui a introduit une production automatisée de lampes PID. Cela facilite la reproduction des lampes, augmente leur qualité et améliore la fiabilité et la précision des processus d'analyse.

Lisez plus d'informations sur les avantages des émetteurs PID de Heraeus sur notre site Internet.

Pizza

C'est enfin le départ en vacances en avion, dans l'ambiance estivale, les hôtesses de l'air distribuent des pizzas. Il faut que cela aille vite, en même temps, le fromage de la pizza ne doit pas être froid et les bords ne doivent pas être brûlés.

Ian Bartley et Jon Wood ont pris un avion des Emirates, non pas pour partir en vacances, mais pour un voyage d'affaires à Dubai afin de suivre l'installation d'un système infrarouge en carbone dans l'entreprise Foodpoint. Ils étaient probablement les seuls dans l'avion à savoir comment on pouvait servir des parts de pizza avec des bords croustillants…..

Chez Emirate Airlines, les parts de pizza servies comme snacks sur les vols vers les Etats-Unis ou l'Australie sont particulièrement appréciées. Au-dessus des nuages, il n'est pourtant pas facile de préparer une pizza parfaitement croustillante. L'entreprise Foodpoint à Dubai est certifiée halal et fournit des plats préparés de tout type pour tous les vols d'Emirate Airlines et d'autres clients au Moyen-Orient. Les parts de pizza appréciées constituaient un défi majeur car elles devaient être préalablement préparées de manière à pouvoir être servies dans l'avion prêtes à être consommées en restant appétissantes, en nécessitant le moins de travail possible. Pour ce faire, Foodpoint a mis en oeuvre avec succès, depuis plusieurs mois, un module infrarouge de Heraeus. Les parts de pizza sont préalablement dorées au moyen d'émetteurs infrarouges en carbone, puis immédiatement surgelées. Chez Foodpoint, on est très satisfait de cette nouvelle solution : « Le four infrarouge nous aide à assurer une qualité élevée, Heraeus est, pour nous, le partenaire idéal ! »

Plus d'informations sur la transformation des denrées alimentaires avec le chauffage par infrarouge

Electronique imprimée

L'électronique imprimée et les fonctionnalités imprimées sont en pleine expansion, comme RFID (radio frequency identification), partie de cartes de téléphone ou de crédit (smart cards), protection contre la copie ou sécurité dans les cartes d'identité. Pour fabriquer l'électronique imprimée, des encres organiques ou à base de métal sont appliquées sur des films plastiques, du papier ou du verre. Le durcissement, le séchage et le frittage sont des procédés nécessaires pour atteindre la conductibilité ou les propriétés semi-conductrices ou diélectriques souhaitées.

Pour ce faire, les émetteurs UV, les LED, les lampes flash ou les systèmes infrarouges avec unité de commande intelligente sont utilisés. En fonction de l'application, les émetteurs sont choisis de telle manière à ce que la longueur d'onde convienne exactement à l'encre et au substrat.

Lisez plus d'informations à ce sujet sur notre site Internet !

Sécurité aéroport

Les émetteurs infrarouges en carbone optimisent, dans les sécheurs de Calmatech BV aux Pays-Bas, le séchage d'impressions sur des tee-shirts et d'autres textiles. Comparativement aux émetteurs halogènes précédemment utilisés, ils utilisent l'énergie de manière beaucoup plus efficace et ne nécessitent pour cela que la moitié du temps.

Calmatech BV est un fabricant mondialement connu de sécheurs rapides et de sécheurs tunnels pour textiles. Les sécheurs peuvent être utilisés sur divers manèges ainsi que librement sur des installations mobiles. Le coeur du sècheur est l'émetteur infrarouge en carbone à ondes moyennes de Heraeus, lequel a remplacé l'émetteur halogène conventionnel. Les émetteurs en carbone sont disposés dans le sécheur de manière à obtenir une répartition très uniforme de la chaleur à la surface du textile. La longueur d'onde moyenne convient parfaitement pour le séchage en surface. En revanche, les émetteurs halogènes à ondes courtes qui étaient utilisés auparavant, émettaient beaucoup d'énergie à travers l'encre et le textile. Ainsi, le séchage de chaque encre sérigraphique durait, avec les émetteurs halogènes, de sept à huit secondes, tandis que les émetteurs en carbone ne nécessitent aujourd'hui plus que deux à trois secondes. En outre, le système n'est plus chauffé inutilement. Les émetteurs infrarouges en carbone réagissent en quelques secondes et conviennent, par conséquent, pour la pulsation, ils ne doivent être mis en marche que quand ils sont requis. Les émetteurs halogènes devaient, en revanche, être maintenus en permanence sur standby et consommaient donc constamment du courant.

Jurgen van Oostrum, directeur chez Calmatech BV, est tout à fait convaincu : « Le passage à l'émetteur infrarouge en carbone a amélioré considérablement l'efficacité de nos sécheurs de textiles. Nos clients apprécient particulièrement l'économie d'énergie grâce aux temps de séchage réduits ainsi que le chauffage préservant les textiles. Ainsi, non seulement la surface est séchée plus en douceur et sans coloration du textile, mais aussi les supports ne sont pas surchauffés ».

Lisez plus d'informations sur les émetteurs infrarouges en carbone sur notre site Internet.

Vers le haut