Testé pour la première fois en conditions réelles : La lumière UV-C réduit les virus en suspension dans l'air jusqu'à 99 % dans les salles de classe

  • Une lumière UV-C très efficace contre les virus corona
  • L'Institut Fraunhofer pour la physique du bâtiment (IBP) teste la purification de l'air d'une salle de classe dans des conditions réalistes
  • La charge virale diminue massivement, même si la personne émet directement des virus
  • Les UV-C détruisent également les mutations virales

Hanau, 05. mars 2021

Heraeus Noblelight, une entreprise allemande leader mondial dans le domaine des solutions photoniques, a démontré pour la première fois, en collaboration avec le Fraunhofer IBP, que la désinfection par UV-C réduit considérablement la charge virale dans l'air d'une salle de classe.

Testé pour la première fois en conditions réelles : La lumière UV-C réduit les virus en suspension dans l'air jusqu'à 99 % dans les salles de classe.

Sur son site bavarois de Valley, Fraunhofer IBP a recréé une salle de classe allemande typique. Des mannequins chauffants simulaient les élèves, dont l'un exhalait constamment des virus (des bactériophages Phi6 comme virus de substitution corona). Dans la salle, l'équipement Soluva® d'Heraeus faisait circuler l'air et le purifiait avec une lumière UV-C.

Les mesures ont montré une réduction du nombre de virus allant jusqu'à 99 %.

"Nous avons obtenu un résultat fantastique avec Fraunhofer IBP ", déclare Martin Ackermann, directeur général de Heraeus Noblelight. "Nous disposons d'une solution technologique sûre et fiable qui, en plus des mesures d'hygiène, de distanciation sociale et de port de masque, permet de réduire considérablement l'exposition aux virus dans les écoles, les magasins de détail, les restaurants ou même les musées et les théâtres. Nous invitons donc les gouvernements à prendre davantage en considération l'utilisation de la technologie de désinfection par UV-C dans leurs scénarios de décision de réouverture."

La lumière UV-C détruit directement la structure de l'ARN des virus et autres micro-organismes, les rendant ainsi inoffensifs. Même les virus du SRAS-CoV-2 sont détruits à 99,999 % - comme le prouvent de nombreuses études internationales. Cela inclut également les mutations du virus COVID-19 récemment apparues.

La lumière UV-C est utilisée depuis des décennies pour purifier l'eau potable. "Nous avons poursuivi le développement de nos appareils avec de nombreuses innovations. Avec nos unités de désinfection de l'air et le test Fraunhofer IBP, nous répondons désormais à toutes les exigences de la Commission d'hygiène de l'air intérieur (IRK) de l'Agence fédérale allemande pour l'environnement pour une utilisation dans les salles de classe", a noté M. Ackermann.

Les appareils de désinfection par UV-C Heraeus Noblelight sont déjà utilisés aujourd'hui dans de nombreuses applications telles que les cabinets médicaux, les jardins d'enfants, les systèmes de ventilation et les bus. La ville de Hanau a été la première ville d'Allemagne à équiper une partie de sa flotte de bus avec des purificateurs d'air UV-C. En quelques minutes, les appareils désinfectent l'air avec une réduction des virus de 99,99 %. Le temps d'installation n'est que de deux à trois heures par bus.

Heraeus Noblelight propose des purificateurs d'air UV-C pour de nombreuses applications. L'entreprise dispose d'appareils pour des pièces de différentes tailles et plusieurs appareils peuvent être installés dans un même espace. Les experts d'Heraeus proposent également des solutions de mise à niveau pour les systèmes de ventilation ou les véhicules.

Les appareils de désinfection de l'air et des surfaces par UV-C d'Heraeus offrent une sécurité maximale aux occupants des locaux - aucune lumière UV-C ne peut s'échapper. Plusieurs études vérifient également que les lampes UV-C d'Heraeus n'augmentent pas les niveaux d'ozone naturel.

Testé pour la première fois en conditions réelles : La lumière UV-C réduit les virus en suspension dans l'air jusqu'à 99 % dans les salles de classe.