Une nouvelle étude Heraeus confirme que les purificateurs d'air UV-C détruisent les virus immédiatement et de manière très fiable à des débits d'air élevés.

Hanau, 18 novembre 2020

Une étude confirme la purification de l'air à 99,999% avec les UV-C de Heraeus

Une nouvelle étude Heraeus confirme que les purificateurs d'air UV-C détruisent les virus immédiatement et de manière très fiable à des débits d'air élevés.

Heraeus Noblelight, en collaboration avec l'institut d'hygiène Biotec GmbH, prouve la destruction complète des virus dans les purificateurs d'air UV-C. Le rapport de Biotec montre que l'appareil UV-C testé élimine 99,999 % des virus de substitution. "Le résultat dépasse nos propres attentes et souligne le fait que la technologie UV-C de Heraeus est une technologie très efficace pour lutter contre la pandémie de Corona", déclare Martin Ackermann, directeur général de Heraeus Noblelight, leader mondial des applications d'éclairage spécialisé. De plus, aucun ozone n'a pu être détecté lors de la qualification indépendante.

Nettoyage Log 5 même à très haut débit d'air

Le test a examiné l'inactivation du virus ARN MS2 après son passage dans le système UV-C à un débit d'air élevé d'environ 1500 mètres cubes par heure. Ces virus sont utilisés comme substitut du virus corona. "Le projet de recherche réalisé montre un taux d'inactivation très élevé pour le virus de substitution MS2. Une réduction de 5 niveaux log a pu être démontrée, ce qui correspond à un taux d'inactivation de 99,999%", conclut l'étude de Biotec.

"L'étude de Biotec confirme également nos simulations d'installations d'appareils UV-C dans les bus", déclare M. Ackermann. "Nous y avons prouvé un taux d'inactivation de 99,99 % (log 4) des virus présents dans l'air en l'espace de cinq à six minutes pour un débit d'air de 2000 mètres cubes par heure - ce débit d'air correspond au système de ventilation d'un bus urbain typique".

Une étude confirme que la simulation peut être utilisée dans les bus

Une étude confirme que la simulation peut être utilisée dans les bus

L'appareil testé, appelé Soluva Air M10, convient aux pièces à hauts plafonds (à partir de trois mètres) et peut être utilisé dans les grands magasins de détail, les usines, les entrepôts ou les théâtres, les musées ou les galeries. Les appareils UV-C utilisés dans les bus de la ville de Hanau fonctionnent selon le même principe que le Soluva Air M10. "Que ce soit dans les transports publics, dans les écoles ou dans les grandes entreprises, la large gamme d'appareils UV-C d'Heraeus permet de trouver des solutions sur mesure pour chaque pièce", déclare M. Ackermann. "Nous continuerons à faire des recherches et à recueillir des preuves pour prouver que nos produits fonctionnent dans la vie réelle comme ils le font dans nos simulations".

Récemment, la Hanauer Straßenbahn (HSB), une société de transport public local à Hanau, en Allemagne, a équipé son premier bus public de purificateurs d'air UV-C. " L'étude Biotec a confirmé nos prévisions pour la purification de l'air ", déclare M. Ackermann. "Notre propre simulation montre que la lumière UV-C Soluva purifie 99,9 % de l'air dans un bus urbain normal en seulement cinq à six minutes".

En six semaines seulement, Heraeus Noblelight a travaillé en étroite collaboration avec HSB pour développer une solution UV-C certifiée pour le système de ventilation des bus urbains. Le temps de conversion par bus n'est que de deux à trois heures pour les lampes UV-C. La ville prévoit d'équiper d'autres bus, y compris des bus articulés, dans les prochaines semaines. Les unités sont certifiées CE et ont passé avec succès les tests de l'institut VDE. D'ici la fin de l'année, jusqu'à 15 bus seront équipés de cette technologie pionnière. Avec peu de modifications, la solution peut être adaptée à tous les types de bus dans le monde entier.

Les purificateurs d'air UV-C sont sûrs, économiques et nécessitent peu d'entretien.

La lumière ultraviolette (UV-C) fait partie du spectre lumineux naturel. Une longueur d'onde de 254 nm (UV-C), détruit de manière fiable le matériel génétique des virus, comme l'ont prouvé plusieurs études scientifiques. Utilisée depuis des décennies, la lumière UV-C purifie l'eau potable, l'air dans les aéroports et les surfaces des emballages, y compris les récipients pour aliments pour bébés. La désinfection par lumière UV-C est sans produit chimique, sans ozone et n'utilise pas de filtres. En outre, les virus ne peuvent pas développer de résistance aux UV-C. Les solutions UV-C professionnelles n'émettent pas de rayons UV-C qui pourraient nuire aux occupants. "Nos solutions de lumière UV-C sont absolument sûres, économiques, maniables et silencieuses - l'électricité domestique suffit. Nos appareils peuvent donc être utilisés dans des salles de classe occupées, des magasins, des cabinets, des cabinets d'avocats ou des espaces publics", explique M. Ackermann.